L'adaptation à la météo

La pluie en elle-même n’est pas une si grande contrainte. D’une part, elle semble toujours moins forte quand on est dessous que quand on la regarde de derrière une fenêtre (faites l’expérience !). D’autre part, elle dure rarement longtemps. Enfin, elle provoque des instants inattendus, amusants voire mémorables : découvrir les vers de terre, marcher dans les flaques, se maquiller de boue, simplement écouter la pluie tomber sur les feuilles des arbres ou sur la bâche qui nous protège...
Dans les bois, seuls le grand vent ou l’orage peuvent faire renoncer à la sortie : pas question de mettre les enfants en danger sous les arbres !

3.1 jpg (14.3MB)