Julie Van Honacker

JeMAppelleJulieVanHonacker_julie,-institutrice-p2,-école-paris.jpg
Je pratique l'école du dehors depuis Je pratique l'école du dehors depuis 2 ans.
C'est quoi et pourquoi pratiquer l'école du dehors ? J’ai suivi la formation école du dehors en 2021. Avant je partais avec Ann – Sophie. Au début je ne savais pas à quoi je participais, je remplaçais une autre institutrice. Mais comme j’avais adoré le project, j’ai décidé de suivre une formation pour pouvoir sortir ‘toute seule’. Retourner à la nature forme pour moi la base de l’école du dehors. Comme notre école se trouve en centre ville, beaucoup d’enfants perdent le lien avec la nature.
Que souhaitez-vous pour les enfants ? Pouvoir sortir, faire ‘la matière’ d’une autre façon. Je pense que la période du covid nous a changé aussi, pouvoir sortir est devenu beaucoup plus important
Quel a été le déclencheur ? Le fait que j’ai ‘dû’ sortir pour remplacer.
Quel âge à votre public ?
  • 1-2 primaires
Que faites-vous dehors ? Cela a-t-il un lien avec les programmes et les matières ? Souvent ce qu’on découvre dehors fait un lien avec la matière en classe. Par exemple : une araignée qui a été trouvé par les enfants mènent vers une leçon sur les araignées.
A quel moment privilégiez-vous d'aller dehors ? Nous essayons de sortir une fois par mois. A partir du mois de novembre jusqu’au mois de mars nous partons de 8h30 jusque 12h30. A ce moment les enfants mangent à l’école. Sinon en septembre/octobre et avril/mai et juin nous partons de 8h30 jusqu’à 15h30. Toute la journée. Comme nous partons chaque mois, nous essayons de voir l’évolution de la forêt selon les saisons.
Où allez-vous et quel est votre endroit préféré ? Nous partons aux ‘Horizons nouveaux’, un parc (forêt) à Froyennes.
Quelle est votre plus grande fierté ? Des enfants qui ne semblent pas être ‘des enfants du dehors’ qui deviennent les plus grands fans de l’école du dehors !
Un souvenir, une anecdote ? La première fois que je suis sortie toute seule avec ma classe, j’avais oublié du papier toilette… Heureusement qu’il faisait sec et il y avait beaucoup de feuilles par terre.. Nous en rigolons encore souvent en classe. Pour les enfants c’était quelque chose de plus pour encore aller à l’école du dehors.
Un conseil, un message ? Suivez votre idée et ce que vous voulez faire. Il n’y a pas de ‘mauvaise façon’ de pratiquer l’école du dehors.
Quels sont les freins à la pratique ? Des enfants qui n’ont pas toujours les vêtements adapatés à la météo (chaussures, manteau…). Des bus qui ne viennent pas, donc nous ne pouvons pas partir du coup.